Commémoration de la rafle du Vel d'Hiv
Nétanyahou n'avait rien à y faire!


http://static.blog4ever.com/2012/01/636480/artfichier_636480_5632269_201604190520551.png

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/01/636480/m.gifême si, une fois n'est pas coutume, je suis d'accord avec la position de Macron quand il dit "C'est bien La France qui organisa la rafle du Vel d'Hiv", La présence de l'israélien me gêne, pour ne pas dire me choque.

 

En effet, alors que la France reconnaît qu'elle a été collectivement responsable, qu'il faut cesser de ne vouloir regarder cet évènement tragique que comme le fait d'un gouvernement aux ordres, la présence d'un chef de gouvernement étranger, israélien de surcroit, est mal venue.

Oui, des français, nombreux, ont été complices de ce drame. Il y a eu en effet beaucoup de gens zélés et obéissants au point de faire plus et mieux que ce que demandait l'envahisseur. La rafle, ce n'est pas que l'ordre du gouvernement soumis. Il y a  eu des fonctionnaires pour dresser les listes, collecter des informations, établir des fichiers. Il y a eu des gens pour dénoncer le voisin, des fonctionnaires pour venir les arracher à leur maison. Il y a eu des gens pour conduire des véhicules, des trains, pour monter la garde, et surtout pour fermer les yeux.

 

Mais ce nécessaire examen de conscience devait se faire en France entre français. C'est notre histoire, nul ne doit s'y immiscer.

 

Pour être digne d'assister à cet hommage et à cette autocritique, Nétanyahou n'est certainement pas l'homme de la situation. Là où on attendrait le regard bienveillant d'un homme de paix, l'individu est plutôt mal choisi.

 

Non! Nétanyahou n'était pas à sa place. Rappelez-vous entre autres:

La guerre à Gaza qui a débuté le 8 juillet 2014: elle fut la plus violente et destructrice de ces dernières années. Elle a fait plus de 2000 victimes. Selon le ministère de la Santé dans l’enclave palestinienne, parmi les 2.016 Palestiniens tués, 541 étaient des enfants et 250 des femmes.

C'est l'homme responsable de pareilles représailles qui vient aujourd'hui nous dire que nous avons mal agi?

 

Alors, la diplomatie de Macron, qui se défend en prétextant que la France doit parler à tout le monde, est une diplomatie insensée et honteuse. En tentant de rafraîchir l'image de présidents ou de dirigeants peu recommandables.

Nétanyahou après Trump, on se demande avec inquiétude qui va être le suivant. Ils sont nombreux sur la liste.

 

 



16/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres