Ils ne renoncent jamais ! février 2015


Ils ne renoncent jamais ! Chaque fois que l’on pense voir s’éloigner le danger, il réapparait, obstiné, sous une forme nouvelle.

Des états américains ont beau voter leur refus, les populations ont beau descendre dans la rue exprimer leur opposition, les scientifiques, médecins, ont beau dénoncer les dangers sur l’environnement et la santé, les financiers eux-mêmes, qui ont tant profité du boom se montrent frileux et se désengagent progressivement. L’Algérie manifeste, en colère de voir la France encourager cette exploitation sur son sol alors qu’elle la refuse sur le sien. La Pologne a découragé Chevron qui se retire après avoir constaté que le schiste européen ne ressemble pas à l’américain. Le Pays de Galle a renoncé, imité par l’Ecosse.

Mais les choses ne sont pas aussi idylliques qu’il n’y parait et nous aurions tort de baisser la garde. Les foreurs et les financiers ne semblent pas renoncer partout.

Aux USA, les lobbys ont déversés des dizaines de milliers de dollars pour obtenir des votes favorables  l’oléoduc géant venant des ables bitumineux du Canada. Hillary Clinton il y a peu défavorable au gaz de schiste semble avoir retourné son chemisier.

Plus près de nous, l’Allemagne vient de voter en faveur de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels. Quand on connait la fascination de certaines de nos élites pour le « modèle allemand », voila une raison supplémentaire de s’’inquiéter.

Et en France me direz-vous ? France, pays de tous ces écolos passéistes pourfendeurs du progrès… Et bien, la France n’est pas en reste dans la promo…

A l’assemblée, un amendement glissé en catimini dans la discussion de la loi Macron par une poignée de sénateurs demande que soit procédé à l’inventaire des hydrocarbures non conventionnels en France. Que c’est habile ! La porte étant fermée, ils essaient d’entrer par le vasistas… « Faire l’inventaire », une expression qui cache bien mal ses intentions. On débutera par de la recherche sismique, et on poursuivra par des forages et des tests de production. « Faire l’inventaire » c’est accorder des permis de recherche d’hydrocarbure. Accorder ces permis c’est ouvrir la possibilité de l’exploitation à court terme. Chacun comprendra la manœuvre qui se cache derrière cette demande à l’apparence anodine, demande incongrue quand la France s’apprête  accueillir la conférence mondiale sur le climat…

Je ne peux m’empêcher de penser que cette proposition des sénateurs est directement liée à la création par plusieurs industriels français du Centre hydrocarbures non conventionnels (CHNC). Cette structure vise à explorer le sous-sol français pour en mesurer le potentiel en hydrocarbures non conventionnels. Malgré le retrait de Total du débat sur le gaz et le pétrole de schiste en France, nombre d’industriels et de fédérations ne renoncent pas. Leur but n’est pas de lancer une exploitation immédiate mais de permettre des recherches sismiques et géologiques dans le but de prouver la réalité ou non du potentiel français. Le CHNC a été présenté à la presse le 10 février 2015. Il est dirigé par l’inusable JL. Schilansky, ex-président de l’Union françaises des industries pétrolières (UFIP). L’homme n’avance pas caché, lui qui a toujours milité pour l’exploration du gaz de schiste en France, et quand il affirme ne pas procéder à du lobbying, on peut sourire. Le CHNC compte parmi ses membres de grands noms comme Total, GDF Suez, Vallourec, Solvay, Air Liquide, Vinci, Arkema, Technip, Bureau Veritas, Suez Environnement... Toutes des entreprises impliquées dans des projets de gaz de schiste à l’étranger.

Les gaziers continuent donc de frapper à la porte. En un temps où on discute de transition énergétique, où le changement climatique semble enfin être pris en compte, cette obstination  vouloir imposer une énergie fossile qui partout montre son caractère néfaste est pour le moins critiquable et absurde.

Plus que jamais, la méfiance et la vigilance restent de mise… Le gaz de schiste, nous n’en voulons pas, rappelons-le donc à nos élus…

 

19/02/2015 : L’amendement pro-schiste du Sénat a été repoussé… la vigilance citoyenne n’est pas vaine, mais il ne faut jamais baisser la garde !

 



10/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres





malala.jpg


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion