X

JE HAIS LE NOUVEL AN

JE HAIS LE NOUVEL AN, PAR ANTONIO GRAMSCI.

 

Chaque matin, à me réveiller encore sous la voûte céleste, je sens que c’est pour moi la nouvelle année. C’est pourquoi je hais ces nouvel an à échéance fixe qui font de la vie et de l’esprit humain une entreprise commerciale avec ses entrées et sorties en bonne et due forme, son bilan et son budget pour l’exercice à venir. Ils font perdre le sens de la continuité de la vie et de l’esprit. On finit par croire sérieusement que d’une année à l’autre existe une solution de continuité et que commence une nouvelle histoire, on fait des résolutions et l’on regrette ses erreurs etc. etc. C’est un travers des dates en général. On dit que la chronologie est l’ossature de l’Histoire; on peut l’admettre. Mais il faut admettre aussi qu’il y a quatre ou cinq dates fondamentales que toute personne bien élevée conserve fichée dans un coin de son cerveau et qui ont joué de vilains tours à l’Histoire. Elles aussi sont des nouvel an. Le nouvel an de l’Histoire romaine, ou du Moyen Âge, ou de l’Époque moderne. Et elles sont devenues tellement envahissantes et fossilisantes que nous nous surprenons nous-mêmes à penser quelquefois que la vie en Italie a commencé en 752, et que 1490 ou 1492 sont comme des montagnes que l’humanité a franchies d’un seul coup en se retrouvant dans un nouveau monde, en entrant dans une nouvelle vie. Ainsi la date devient un obstacle, un parapet qui empêche de voir que l’histoire continue de se dérouler avec la même ligne fondamentale et inchangée, sans arrêts brusques, comme lorsque au cinéma la pellicule se déchire et laisse place à un intervalle de lumière éblouissante. Voilà pourquoi je déteste le nouvel an. Je veux que chaque matin soit pour moi une année nouvelle. Chaque jour je veux faire les comptes avec moi-même, et me renouveler chaque jour. Aucun jour prévu pour le repos. Les pauses je les choisis moi-même, quand je me sens ivre de vie intense et que je veux faire un plongeon dans l’animalité pour en retirer une vigueur nouvelle. Pas de ronds-de-cuir spirituels. Chaque heure de ma vie je la voudrais neuve, fût-ce en la rattachant à celles déjà parcourues. Pas de jour de jubilation aux rimes obligées collectives, à partager avec des étrangers qui ne m’intéressent pas. Parce qu’ont jubilé les grands-parents de nos grands parents etc., nous devrions nous aussi ressentir le besoin de la jubilation. Tout cela est écœurant.

 

(Antonio Gramsci, 1er janvier 1916 sur l’Avanti!, édition de Turin, rubrique « Sotto la Mole ») Traduit par Olivier Favier.



02/01/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres




Dans la presse

Ma sélection


François Fillon est bien plus à droite que vous ne pensez.

Politique


Quand François Fillon donnait du "cher Vladimir" à Poutine et blaguait sur leurs candidatures.

L'alliance de la fachosphère et des ultras du sarkozysme pour éliminer Juppé.

Droit à l?avortement : le double langage du camp Fillon.

Un enseignant niçois jugé pour avoir aidé des migrants.

« Soupçons de financement libyen: l'attentat du DC10 au coeur du dossier?.

Comment le député Fillon est devenu consultant VIP.

Les très discrètes mais lucratives « activités de conseil » du candidat François Fillon.

Environnement, énergie, agriculture : voici ceux qui conseillent François Fillon.

Macron, comme un nouveau masque pour le vieux monde.

6 (très) bonnes raisons pour les femmes de fuir le FN.

International


Non, Cuba n?est pas qu?un désastre .

A Tunis, l?audition bouleversante d?une victime de la torture sous Ben Ali.

Mauritanie : peines réduites en appel pour 13 militants anti-esclavagistes, 10 libérables.

Erri De Luca : « Le capitalisme s?est affranchi du souci de l?utilité ».

Georges Malbrunot : « Ni fantasme, ni aveuglement avec les États du Golfe ».

?La dérive autoritaire qui arrive en Turquie peut advenir ici aussi?.

Des villes américaines se font sanctuaires pour les sans-papiers.

Grèce: le cocktail migratoire devient explosif sur les îles.

Economie


« Les grandes banques françaises derrière le projet d?oléoduc combattu par les Sioux.

Flixbus : la face cachée de l?ubérisation.

Ces entreprises qui gagnent de l?argent sur le dos des migrants .

Grand mensonge : le gouvernement parle climat, mais il relance les autoroutes.

JP Morgan et les enfants du Parti communiste chinois.

Macron : 3,6 millions d?euros de revenus, patrimoine négatif ! Ou un compte caché alors ?

Divers


Le journal rémois ?L?Union? dénonce ses lecteurs homophobes.

COP22 : À Marrakech, mais où étaient les États ? .

Climat: que faire après l'élection de Trump?

En soutien aux Sioux du Dakota du Nord.

La comparaison entre Nantes Atlantique et Notre Dame des Landes .

La France embourbée dans le nucléaire.

L?agro-industrie profite de la COP22 pour vendre ses solutions à l?Afrique.

Pourquoi « le pauvre » est devenu l'ennemi désigné.

Mégafichier : une aubaine à plusieurs millions d'euros ?

Bolloré ou la censure par la peur.


malala.jpg


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion