Les rémunérations indécentes des grands patrons


L’affaire du salaire du PDG de PSA Tavares a indigné. 5 millions d’euros en une année, comment justifier pareille rémunération.

Mais Tavares est un arbre qui cache une forêt de rémunérations plus scandaleuses encore.

 

Il ne figure pas parmi les 5 patrons français les mieux rémunérés parmi les 120 entreprises françaises cotées.

 

Leurs revenus annuels (salaires fixes, variables et/ou exceptionnels, stocks-options, actions gratuites, dividendes et avantages annexes) exprimés en années de Smic pour que ce soit plus parlant sont vertigineux :

 

Carlos Gohsn (Renault) a touché l’équivalent de 1122 années de smic.

Christopher Viehbacher (Sanofi) 923 années de smic.

Bernard Charlès (Dassault systèmes) 820 années de smic.

Eric Dunoyer (Numéricable) 613 années de smic.

Jean-paul Agon (Loréal) 598 années de smic.

 

Vous voyez, Tavares avec ses 368 années de smic est un petit joueur.

 

Si vous faites un rapide calcul, ces 5 personnes reçoivent chaque année l’équivalent de 4076 années de smic.

 

Il est définitivement clair que ce sont les ouvriers qui coûtent…

 

 

La source ici

 



30/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres





malala.jpg


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion