Que vient faire le ministre des affaires étrangères turc en France?


http://static.blog4ever.com/2012/01/636480/p.gifour moi, l'information du jour sera la visite du ministre turc des affaires étrangères à Metz pour participer(soutenir... organiser?) à une manifestation pro-Erdogan. IL s'agit ni plus ni moins pour les manifestants que de soutenir le projet du président turc d'augmenter ses pouvoirs et à terme d'installer un état totalitaire.

Avoir accepté cette visite quand la Hollande, la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche, le Danemark s'y sont opposés légitimement, est proprement scandaleux. Que la France courbe à ce point l'échine et participe à l'instauration, aux portes de l'Europe, d'un état totalitaire me révulse.

Il est inconcevable qu'un dirigeant d'un pays étranger puisse ainsi, sur notre sol national, soutenir et défendre un projet visant à museler un peuple voisin. Quand on voit l'indignation de la classe politique française unanime lorsqu'un politicien français ose simplement émettre un avis sur la politique hexagonale lorsqu'il se déplace à l'étranger, on est surpris de ne pas assister à une violente et immédiate levée de boucliers.

Voici donc la France lâche et complice. Au nom de je ne sais quel réalisme de bas étage, voici que ce gouvernement en roue libre se couvre et nous couvre de honte.

Ce ministre n'avait rien à faire sur le sol français, les turcs de France n'ont pas à être autorisés à manifester pour des décisions qui concernent leur pays d'origine.

En effet, les turcs qui veulent plus de pouvoir pour Erdogan doivent aller le dire haut et fort dans les rues d'Ankara ou d’Istanbul, pas dans celles de Metz ou d'Amsterdam... On ne peut pas vouloir d'une dictature dans son pays d'origine et vivre dans le confort d'une démocratie (même imparfaite) européenne... Il faut être logique!

La France n'a pas à interférer de quelque manière que ce soit dans les affaires d'un état, un état n'a rien à faire sur notre sol pour y obtenir un soutien à sa politique.

Honte donc! Honte à la Turquie pour ce qu'elle prépare, honte à ce gouvernement de serpillières pour laisser ainsi se pavaner chez nous l'envoyé du tyran.

La rétention des réfugiés par la Turquie nous coûte vraiment très cher!

 

 



18/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres