Verdun, quand on confond commémoration et spectacle.

 

http://static.blog4ever.com/2012/01/636480/j.gif'ai bien regardé le film de cette commémoration, j'ai essayé de comprendre, j'ai fait l'effort. Ces jeunes courant parmi les tombes... Victoire de la vie sur la mort nous dit-on, la vie aujourd'hui parce qu'eux sont morts... Je veux bien... Mais à la fin, mon malaise était fort. Je crois que le message ne justifie pas tout. Et ce message n'était pas limpide. J'y ai plutôt vu une agitation de fête d'école réalisée avec les moyens du bord.


Cette classe politique est devenue à ce point attachée à la communication, à l'apparence, qu'elle en oublie le fond des choses. Chacune de ces croix abrite un jeune combattant, un mort, de la souffrance, du désespoir, de la folie. Chacune de ces croix est partie d'un souvenir commun, elle demande le respect le plus profond. Le respect ne se satisfait pas de l'agitation, du bruit. Je crois que l'évènement, le lieu, le souvenir de ces milliers de vies arrachées méritaient autre chose qu'une fête patronale. Il est des lieux de mémoire qui ne doivent souffrir d'aucune intrusion, d'aucun détournement. Ils sont des jalons éternels d'une histoire douloureuse et à ce titre exigent respect et silence.


Encore une fois, ceux qui ont choisi et décidé sont passés à côté. Il y avait certainement d'autres choses à faire pour impliquer la jeunesse, mais certainement pas de lui demander de courir entre les tombes, et de marcher sur la mémoire.

 



31/05/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres





malala.jpg


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion