Il y a 35 ans, l’Assemblée nationale dépénalisait l’homosexualité


http://static.blog4ever.com/2012/01/636480/a.gifujourd'hui, lors de l'hommage rendu au gendarme assassiné sur les champs Elysée, j'ai été touché par le témoignage poignant de son conjoint. Scène inimaginable il y a encore quelques années. Notre société, n'en déplaise aux spécialistes de la haine et du rejet, a quand même fait un peu de chemin vers plus de tolérance, de respect et d'humanité.

Voila pourquoi, je me permets de faire ici un petit rappel historique, histoire de rappeler ce qu'était un passé pas si lointain, et, alors que nous sombrons dans une mare de médiocrité et de haine, de remettre en avant des noms qui auront marqué leur époque.

 

 


 

http://static.blog4ever.com/2012/01/636480/l.gife 27 juillet 1982, la gauche mettait fin à une loi discriminatoire héritée de Vichy, malgré l'opposition des députés de la droite, dont un certain… François Fillon.
Il aura fallu plus de six mois pour que l'article 331, alinéa 2, du Code pénal soit définitivement abrogé, mettant un terme à la discrimination légale contre les homosexuel-le-s en France. Ce texte, hérité du Maréchal Pétain sous l'Occupation, permettait de punir «d'un emprisonnement de six mois à trois ans et d 'une amende de 60 francs à 20 000 francs toute personne qui aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu mineur du même sexe.» Une disposition qui n'existait pas pour les actes hétérosexuels.

C'est le 20 décembre 1981, soit un peu plus de 7 mois après l'élection de François Mitterrand, premier président socialiste de la Ve République, que l'Assemblée nationale se penche sur une promesse du candidat: mettre fin aux discriminations qui touchent les homos dans le code pénal. C'est une proposition de loi déposée par le socialiste Raymond Forni) abrogeant l'article 331, alinéa 2 qui est discutée. Tout à tour, Gisèle Halimi, rapporteure de la commission des lois, et Robert Badinter, Garde des Sceaux, prennent la parole, comme on peut l'entendre dans cette vidéo:

 


G. Halimi et R. Badinter à l'Assemblée nationale par hes-france

 


 

 

Pour rappel, la liste de ceux qui avaient voté contre. Je vous ai surligné quelques noms qui évoqueront certainement quelque chose pour nombre d'entre vous.

 

Survolez l'image pour l'agrandir. Je n'ai hélas pas trouvé d'image plus nette...

 

vote.JPG

 



25/04/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres